nouvelles

10-06-2016

El viaje! La salida de puerto

Antes de salir de puerto, el patrón debe dedicar unos minutos para instruir a la tripulación. Es importante que los miembros de la tripulación conozcan lo que deben hacer durante la navegación: saber donde se encuentran los elementos de seguridad de la embarcación, y como se utilizan (chalecos salvavidas, arneses, radio vhf, radiobalizas, cohetería…), como funciona un WC marino, para evitar desagradables sorpresas, si uno no deja las válvulas en la posición correcta o utiliza demasiado papel de WC en aseos con bomba manual (lo correcto es depositar el papel de WC en una pequeña papelera ubicada, normalmente, en el lavabo), el uso de molinete eléctrico para poder fondear con seguridad (establecer quien será el encargado de su uso), la necesidad de racionar el uso de agua, la moderación del consumo eléctrico fuera de puerto y que función desempeñará cada tripulante durante la navegación, entre otras cosas. No se trata de dar un curso completo de navegación, pero si es importante conocer las normas básicas de seguridad y de comportamiento al salir de puerto y durante la navegación.

Una vez explicadas estas normas básicas, toca elegir la ruta que vamos a realizar. Obviamente, antes hemos de conocer el tiempo que nos vamos a encontrar. Para ello, podemos consultar los partes meteorológicos a través de la VHF (canal 16), llamando o visitando la capitanía marítima del puerto deportivo o, si disponemos de ordenador o una pda con conexión a internet, consultando las diferentes webs que dan este servicio. Muchas compañías de charter facilitan el parte meteorológico de la zona de navegación. Si el tiempo es propicio, zarparemos de puerto hacia el rumbo marcado. Si por el contrario, el tiempo no es bueno, tendremos que modificar la ruta y adaptarnos a ella.

A la hora de establecer una ruta de navegación, es importante consultar las cartas y el libro de derroteros. Es aconsejable no marcarnos rutas excesivamente largas y hacer una estima realista del tiempo de navegación ya que, en caso contrario, acabaremos por ir navegando siempre a motor, sin disfrutar del paisaje y con estrés por llegar a tiempo al punto marcado.

Finalmente, aunque nunca es agradable finalizar el charter, hemos de ser previsores y recordar la fecha y hora devolución de la embarcación. Si la meteorología empeora y vamos justos de tiempo, la vuelta puede complicarse. Sobre todo si tenemos el viento de proa. Debemos dejar un margen de tiempo amplio, para poder solventar posibles incidencias que pudieran surgir. Hemos de tener en cuenta que, antes de devolver la embarcación, debemos repostar de combustible, dejarlo todo correctamente estibado y recoger todo el equipaje. Si nosotros exigimos que nos entreguen la embarcación a la hora convenida y en perfecto estado, hemos de ser respetuosos con los clientes que nos precedan.

21-05-2016

Cette crique est la plus grande surface de sable que nous trouvons sur la partie nord du Cap de Creus, une zone connue sous le nom de Mar d’Amunt. Elle est est formée par 170 mètres de sable et se trouve à la fin d’une entrée de mer de 750 mètres de long.

Info: blog.costabrava's

13-05-2016

Cap de Creus

Au nord de la Costa Brava, vous trouverez l’une des grandes merveilles naturelles des régions de Gérone : le Parc naturel du Cap de Creus. Un ensemble de paysages qui resteront bien ancrés dans votre mémoire.

Vous vous souviendrez longtemps des vues de la côte, sauvage, parsemée d’îlots, de falaises vertigineuses et de criques discrètes. Des roches aux formes capricieuses que l’érosion de l’eau et le vent ont sculptées au fil du temps. Avec un brin d’imagination, vous y verrez des lions, des dragons, des chameaux, des aigles et d’autres silhouettes de pierre.

Vous garderez également un souvenir impérissable de l’intérieur du parc, un paradis biologique fait de bois et de prairies que vous pourrez parcourir lors des mille et une excursions possibles à travers la tranquillité de ses communes : Llançà, El Port de la Selva, La Selva de Mar, Cadaqués, Roses...

03-05-2016

Port de la Selva

De toutes les villages autour du Cap Creus, Port de la Selva est le plus susceptible de gagner le titre du “petit village de pêcheurs”. Ses maisons blanches se nichent l’une dans l’autre, comme si elles cherchaient ensemble l’abri de la Tramontane.

Évidemment, beaucoup d’habitants vivent du tourisme mais leur source de revenu principal est toujours la pêche. Le port de pêche de Port de la Selva se range parmi les plus importants dans la province.

Port de la Selva et son histoire

1725 construction de la première église; à cette époque Port de la Selva appartenait toujours à Selva del Mar. Près de la plage, seulement quelques cabanes existaient où les pêcheurs gardaient leurs filets et tout autre équipement.

port-de-la-selva21787 indépendance de Selva del Mar par le décret du Roi Carlos III.

Au 19 siècle la production de vin et d’huile d’olive prospèrent; le nombre d’habitants augmente.

Au fin du 19 siècle la phylloxera détruit la plupart des vignes. Le nombre d’habitants diminue.

1886 après une demande publique la route à Llança a été construite avec l’argent des habitants.

Après la guerre civile, 70% du Port de la Selva fut détruit.

Nouvelle perche économique des années 60 grâce au tourisme. Le nombre d’habitants se stabilise autour 800. De nouvelles maisons et des appartements sont construits sans toucher l’ancien centre de village.

Situation et climat

La baie de Port de la Selva forme un bassin naturel et est abritée des vents durs par les montagnes environnantes. La plage principale est assez grande et offre même suffisamment d’espace en haute saison. Cette plage est particulièrement estimée par les windsurfers. La plage de ” Cala Tamariu ” est située sur le chemin de Cap Creus et peut être atteinte en voiture. D’autres petits criques vers CapCreus sont agréables mais il faut s’y rendre à pied. port-de-la-selva3

Après la perche du tourisme dans les années 60, un tourisme plutôt national s’y est établi.Particulièrement pour la bourgeoisie Barcelonaise, ce village pittoresque semble très populaire.

Parfois dans la haute saison entre le 1 et 20 août le village devient légèrement serré mais pas tout à fait surchargé. En raison de la proximité de la frontière le village est également visité par beaucoup des touristes français. Le nombre de touristes venant d’ autres pays de la CEE et de la Scandinavie est à peu près égal.

L’entourage du village avec ses nombreux chemins piétons invite à rencontrer la nature inchangée ainsi que de nombreux endroits historiques de l’époque mégalithique et des temps médiévaux.

Infrastructure

Logements dans des hôtels et des pensions à caractère familial, au camping ou dans des appartements de vacances. Ceux-ci sont habituellement loués par des agences locales ou en privé.

Possibilités de sport pour les cyclistes, les joueurs de tennis et toute sorte de sport d’eau. Dans le port de plaisance de Port de la Selva l’amarrage des bateaux se loue ou se vend. Le centre de plongée est très bien équipé et forme un centre d’attraction pour les plongeurs du monde entier.

Font: Cap de Creus Online

28-04-2016

Costa Brava

La Costa Brava, c’est une flopée de sensations qui vous surprendront de Blanes à Portbou. Avec le Parc naturel du Cap de Creus, le Parc naturel des Aiguamolls (marais) de l'Empordà et le Parc naturel du Montgrí, des Îles Medes et du Baix Ter –trois espaces variés, trois contrées d’une grande valeur biologique–, la nature y joue un rôle prépondérant.

La côte ne manquera pas non plus de vous conquérir à travers la beauté de ses plages –d’une grande qualité touristique– et de ses criques, dont certaines sont de véritables paradis discrètement situés entre les falaises. Sans oublier le caractère méditerranéen de villes comme Cadaqués ou Calella de Palafrugell.

À noter également quelques endroits très singuliers, comme la baie de Roses, le lac de Banyoles, ou encore les jardins botaniques de Santa Clotilde, Pinya de Rosa, Marimurtra et Cap Roig.

La Costa Brava vous réserve également un vaste éventail de propositions culturelles : le grand héritage de Salvador Dalí, dans l'Empordà ; le monastère de Sant Pere de Rodes et le château de Peratallada ; les villes médiévales de Tossa de Mar, Púbol et Pals ; les ruines d'Empúries, témoins exceptionnels des civilisations gréco-romaines ; la céramique traditionnelle de La Bisbal, et le quartier juif de la vieille ville de Gérone, véritable trésor historique de premier ordre.

Font: Patronat de Turisme Costa Brava Girona

08-03-2015

Préparation de voiliers

L'équipe de Roses Yachts a commencé l'entretien de la flotte de voiliers. Comme d'habitude, une bonne maintenance des voiliers, est primordiale pour nous. Obtenez le plus haut niveau de satisfaction de nos clients est ce qui nous motive à continuer avec les l'entretien parfait à chaque saison. Nous profitons pour demander, nos clients et nos lecteurs un like sur notre site Web de Facebook https://www.facebook.com/ROSESYACHTS, on vous pouvez poursuivre connecté avec nous.

Salutations,

L'equipe de ROSES YACHTS

14-08-2014

Louer un bateau à moteur ou un voilier est une option croissante

**La location d'un bateau à moteur ou un voilier avec des amis ou en famille pour quelques jours de vacances est une option croissante. **

Le secteur de la location de bateaux a augmenté de 53% au premier semestre de l'année 2014. Visite nos côtes à bord d'un voilier, catamaran ou yacht à moteur est une option de plus en plus demandé.

L'Association nationale des industries maritimes (ANEN), a estimé à 52,86% l'accrue du secteur de la location de bateau en Espagne, au cours des 6 premiers mois de 2014 par rapport à la même période en 2013.

Cette augmentation significative est principalement attribuable à la crise économique, le coût d'acquisition et l'entretien d'un bateau, mais aussi à une plus grande culture nautique de notre pays. Le charter est une option de plus en plus populaire choisir entre famille et les amis.

27-05-2014

Bonjour! Nous vous informons que nous avons préparé le bateau Beneteau MonteCarlo 37 HT, avec deux moteurs Volvo et 600CV. Un luxe! Disponible à partir de 750 € la journée. Faites votre Réservez maintenant et profiter l'été avec ROSESYACHTS!

18-05-2014

Préparation voilier Bavaria 36

Maintenant, nous pouvons dire que nous avons tous notres voiliers prêt à aborder la saison 2014. Ici vous avez une photo de Bavaria 36 sur la cale de halage. A partir de maintenant à profiter l'été, disent les scientifiques, qui promet d'être un des plus chauds de tous les temps.

13-05-2014

Dauphins dans la Baie de Roses

Salut Tod @ s! Nous montrons une image d'un groupe de dauphins de visite dans la baie de Roses. La photo a été prise par Ot Uclès Janvier dernier, à l'aube. Nous avons trouvé une belle image à afficher sur notre blog de nouvelles. La baie de Roses est fréquemment visité par des groupes de dauphins, surtout en basse saison.

02-05-2014

Semi rigide Altamarea Wave 24

Bonjour! Le bateau semi rigide Altamarea Wave 24 est prêt. Hors-bord Honda 225HP. C'est un bateau rapide et amusant. Vous voulez le essayer? Vous pouvez faire votre réservation. Contactez-nous et nous vous ferons parvenir une proposition!

17-04-2014

Entretien du voilier hanse 400

Nous avons la Hanse 400 hors de l'eau et la coque propre. Maintenant, une couche d'antifouling, polir de l'acier inoxydable, le nettoyage de teck et prêt. Nous avons tous les voiliers prêts et préparés pour la saison 2014. Semaine prochaine, nous allons continuer avec le maintien de bateaux à moteur.

10-04-2014

Entretien voilier Beneteau Oceanis 373

Autre voilier presque prêt à commencer la saison 2014, le Beneteau Oceanis 373 (3). Reste peu d'avoir la totalité de la flotte de voiliers et bateaux à moteur prêt à affronter la saison avec garantie de satisfaction à nos clients.

20-03-2014

Preparation voilier Beneteau Cyclades 50.4

Cette semaine, nous effectuons le maintenance de Beneteau Cyclades 50.4, et près de 16 mètres de long et 5 mètres de large. Ici vous avez une photo du bateau hors de l'eau. Notre équipe travaille, afin que vous puissiez profiter du voilier de cet été. Manque peu pour obtenir la flotte prête. Le printemps commence aujourd'hui! ;-)

10-03-2014

Preparation volier Eksodos saison 2014

Nous continuons avec l'entretien. Cette semaine, c'est au tour du petit Beneteau Oceanis 31. Dans quelques jours, est prêt pour le charter. Vous voulez essayer. Nous espérons vos demandes. Benetau Oceanis 31

20-02-2014

Preparation volier Perval saison 2014

Cette semaine, nous continuons le entretien du voilier Beneteau Oceanis Clipper 373: antifouling, polissage et cirer la coque, inox, teck ... Aussi, pour cette saison, nous avons acquis une nouvelle grand-voile et génois. grand travail du personnel roses yachts. Équipe Félicitations!

05-02-2014

Préparation voilier Teseris saison 2014

Nous avons continué la maintenance de la flotte. Cette semaine, c'est au tour du voilier Beneteau Oceanis 343 (Téseris). Ici vous avez une photo.

16-01-2014

Préparation voilier Akrem saison 2014

Nous avons commencé la maintenance de nos bateaux pour préparer la saison 2014. Nous avons commencé à travailler sur notre voilier Beneteau Cyclades 393 (Akrem): antifouling, coque ciré, réparations de gelcoat, révision des moteurs et des voiles, nettoyage teck... Bateau en parfait état maintenance = clients satisfaits.

24-06-2013

Pendant traduction

Pendant traduction

07-05-2013

L'observation des cétacés

Le nord de la Catalogne, en raison de son relief sous-marin, est une zone dont les caractéristiques d’habitat favorisent une forte densité de cétacés, la rendant l'une des régions les plus peuplées en cétacés de la Méditerranée ibérique.

La faune des cétacés de cette zone inclut les espèces les plus typiques de la Méditerranée ibérique : le dauphin bleu et blanc, le grand dauphin, le dauphin de Risso, le globicéphale commun, le cachalot et le rorqual commun.

Dans certaines sections de la côte, comme la partie nord de la Costa Brava, où le profil de la côte est accidentée, les espèces les plus «océaniques» peuvent se rapprocher considérablement de la côte et être repérées même depuis la terre. Ainsi, par exemple, il n’est pas rare d’observer des rorquals communs depuis le cap de Creus.

Le grand dauphin se trouve dans des zones proches de la côte, notamment au cap de Creus, où il est localement en grand nombre.

Le dauphin de Risso se trouve dans les eaux du talus continental et sa distribution couvre toute la surface des eaux libres.

Le globicéphale commun est sporadique, avec une fréquence relativement faible par rapport aux autres régions de la Méditerranée ibérique.

Parmi les grands cétacés, le cachalot se trouve dans toute la région, bien que pas très fréquent.

Le rorqual commun est la deuxième espèce de cétacés les plus abondante dans cette zone. Sa densité est expliquée par des phénomènes océanographiques caractéristiques du golfe du Lion et par l'apport constant de nutriments provenant du Rhône, qui favorisent une forte productivité de zooplancton. Cependant, sa présence varie selon les saisons de façon très marquée. Il est très abondant en été, ce qui coïncide avec la saison de l'alimentation, mais sa densité à la fin de l'automne et en hiver chute fortement, laissant seulement un petit nombre d'individus dans la zone considérée.

31-03-2013

La location d'un bateau

Au moment de réaliser la location d'un voilier ou d'une autre embarcation, la première chose à choisir est la destination ; où nous allons naviguer. Une fois que nous avons choisi notre destination, nous devons tenir compte de la période de l'année où nous allons louer le bateau. Toutes les destinations ont des saisons avec plus ou moins de demande. La haute saison est généralement la plus favorable grâce aux conditions météorologiques. Cependant, ce n'est pas toujours le cas, car ces saisons coïncident généralement avec le plus haut pic de demande. Par exemple, en ce qui concerne la Méditerranée, les mois de Juillet et Août sont ceux qui regroupent le plus de monde en vacances, ils sont par conséquent, les mois où la demande est la plus élevée. En revanche, les mois de Mai, Juin, Septembre et Octobre sont généralement idéaux pour la navigation et la demande est plus faible. Durant ces mois, en général, le beau temps règne, il y a moins de circulation maritime et les prix sont habituellement plus bas.

Il est important, lors du choix de la destination, de nous renseigner sur les caractéristiques de la zone et les conditions météorologiques que nous y trouverons. Il est également important de planifier la navigation que nous réaliserons : les criques à visiter, les ports que nous allons rencontrer, les zones intéressantes pour faire de la plongée, et observer des cétacés... Cette planification doit être flexible et offrir des alternatives variées, étant donné que nous sommes à la merci de la météo, et que nous savons que la météorologie n'est pas une science exacte.

La durée de location du bateau est aussi l'une des décisions que nous devons prendre. Évidemment, cela dépendra fortement de notre budget. Normalement, les compagnies d'affrètement offrent des conditions qui favorisent la location par semaines complètes, en particulier en ce qui concerne la haute saison. Pendant la moyenne et la basse saison, il est possible de négocier des sorties pour le week-end. Certaines entreprises font des promotions pour naviguer hors saison, en proposant des abonnements généralement appelés : Forfait de Navigation. Cette méthode permet de naviguer des journées ponctuelles à un prix très réduit.

Enfin, une fois la destination choisie, les informations recueillies sur cette destination et la durée du charter définie, la tâche suivante sera choisir le type d´embarcation. Il dépendra généralement de nos connaissances et de nos préférences (un voilier, un catamaran, un yacht ou une embarcation pneumatique), du nombre de personnes qui embarqueront et du budget dont nous disposons. La location du voilier monocoque est le genre d'embarcation qui rafle la plupart de l'offre existante sur le marché.

24-03-2013

La location d'un voilier

Si vous envisagez de partir en vacances en mer, n'hésitez plus, nous disposons des meilleurs voiliers en location de la Costa Brava :

  • Beneteau Oceanis 31 (3 cabines)
  • Beneteau Oceanis 343 (3 cabines)
  • Beneteau Oceanis 373 (2 cabines)
  • Beneteau Oceanis 31 (3 cabines)
  • Beneteau Cyclades 393 (3 cabines)
  • Bavaria 36 Cruiser (3 cabines)

Vous avez seulement besoin d'avoir le permis plaisance et de savoir diriger un bateau à voiles. Nous nous occupons de vous fournir le reste : un voilier entièrement équipé, de superbes installations, un amarrage gratuit avec eau et électricité, des douches, et des itinéraires à emprunter dans la zone : Cadaqués, Cap de Creus, îles Medes, Costa Brava nord ou Costa Brava sud ...

22-03-2013

Le salon du bateau d'occasion

Le week-end prochain, le salon du bateau d'occasion aura lieu à Empuriabrava, avec la participation de nombreuses entreprises de la région. Il s'agit d'une excellente occasion de connaître, de première main, la grande offre de bateaux d'occasion, voiliers, semi-rigides et pneumatiques, et les yachts de grande taille.

Un total de 375 bateaux d'occasion à la vente. Ne ratez pas l'occasion de visiter le salon du bateau d'occasion à Empuriabrava.

16-03-2013

Équipage fondamental des passagers

Nous allons vous donner quelques conseils importants, lors de la préparation du matériel nécessaire à la réalisation d'un charter, que ce soit pour la location de voiliers, la location de bateaux à moteur, la location de catamarans ou de tout autre type de bateau.

Il est important d'emporter un sac de voyage souple, non pas une valise rigide. De cette façon, il pourra être rangé facilement une fois que son contenu sera dechargé. Les valises rigides deviennent un problème à bord. Une autre option, si l'entreprise de charter / location de bateaux nous permet de garer la voiture près du bateau, est de décharger le contenu de la valise dans le voilier et de la ranger ensuite dans le véhicule.

Il faudra essayer de ne pas trop se charger, en ce qui concerne les bagages. Nous n'oublierons pas de prendre des vêtements chauds (polaire), même en été, une veste imperméable (idéalement une combinaison basique), si nous naviguons en hiver, des bottes en caoutchouc sont également indispensables, un bonnet de laine, un bonnet avec visière, des gants, des chaussures à semelles blanches (de préférence des chaussures bateau), des lunettes de soleil et de la crème solaire. En été, nous ajouterons un maillot de bain, de préférence à séchage rapide, une serviette et des escarpins ou sandales en caoutchouc, très utiles si nous visitons certaines zones rocheuses.

Enfin nous n'oublierons pas de prendre nos documents (carte d'identité ou passeport), le permis bateau qui permet de diriger l'embarcation, une carte de crédit, un téléphone portable et un chargeur. La plupart des bateaux disposent d´une prise de 12V (de type allume-cigare de véhicule) pour charger les batteries.

Il est recommandé que le patron de l'embarcation demande toujours, à l'entreprise de charter / location de bateaux, une photocopie de l'inventaire du bateau loué. De cette façon, nous évitons la duplication d´articles déjà inclus.

12-03-2013

Louer un voilier plutôt que l'acheter

Pourquoi louer un bateau est-il plus rentable que de l'acheter:

Par exemple, un voilier de 12 mètres de long a un coût d'environ 180.000 €. À cela il faut ajouter une série de coûts annuels : l'amarrage, qui en général tourne autour de 6.000€ par an ; l'assurance d'à peu près 1.500€ par an ; l'antifouling environ 1.000€ par an; les révisions du moteur autour de 500€ par an et d'autres coûts extraordinaires 1.500 €.

Nous pouvons constater, en manipulant ces chiffres approximatifs, que la première année, nous avons dépensé 200.000€ dans l'achat de notre nouveau voilier.

À ce stade nous continuons d'ajouter, chaque année, les dépenses ordinaires d'amarrage, d´assurances, d'antifouling, de révisions du moteur et les dépenses extraordinaires.

Après 10 ans de vie de notre embarcation, nous aurons dépensé environ 300.000 €, sans prendre en compte les intérêts, en supposant que vous avez acheté le bateau grâce à un prêt. Si nous déduisons la valeur résiduelle du bateau, environ 100.000 €, le coût annuel aura été d'environ 20.000 €.

Si pour louer un bateau de la même longueur, le coût est d'environ 1500 € en basse saison, et 3000 € en haute saison, nous constatons que pour ce coût annuel, nous aurions pu louer un bateau similaire, pendant au moins 8 semaines par an.

Nous ne disposons sûrement pas d'autant de temps de vacances, la logique nous amène donc à penser que, pour la plupart des gens, il est beaucoup plus rentable de louer que d'acheter.

Comme tout dans la vie, la logique ne s'applique pas de la même manière chez toutes les personnes.

05-03-2013

Voie d'eau

Une fois en mer, à bord d'un bateau, l'eau externe n'est pas sensée entrer sur le bateau, cela mettrait en danger les effets personnels et le navire même. Il faut éviter que l´eau n'entre par la coque submergée, en forme de voie d'eau. Si cela arrivait, nous devrions y remédier aussi rapidement que possible, ce qui n'est pas toujours facile.

La première chose à faire est de démarrer la pompe à vidange. Ensuite, nous devrons goûter l'eau pour savoir si elle est sucrée ou salée, afin de vérifier s'il s'agit d'une fuite des réservoirs d'eau douce, ce qui ne supposerait pas un gros problème. Si, au contraire, l'eau était salée, nous devrions continuer de chercher afin de localiser la voie, en vérifiant tout d'abord les robinets de fond, les tuyaux et, en cas de doute, les fermer. Il faudra tenir compte des toilettes, du lavabo et des passe-coques des instruments de navigation (loch, sonde). Si c'était possible, cela arrive parfois, il nous serait plus facile de localiser la voie de l'extérieur, depuis l'eau.

Lorsque que la voie est localisée, il faudra la boucher, de l'intérieur, avec n'importe quel type de matériau disponible à bord, souple ou élastique, que ce soit un matelas, un oreiller, un gilet de sauvetage ou un vêtement. Une fois que la voie est bouchée, elle devra être fixée avec une plaque ou une planche en bois à découper de cuisine, un bout de plancher ou une étagère, en le plaçant au-dessus et en appuyant, puis en le bloquant avec une jambe de force, qui peut être un manche à balai, une gaffe ou une rame. Ces réparations temporaires doivent être remplacées par d'autres plus efficaces, dès que possible, comme par exemple une cheville en bois d'une épaisseur adéquate. Nous l'introduirons dans le trou et nous donnerons quelques coups, afin de l'emboîter, et arrêter la voie d'eau (de l'intérieur ou de l'extérieur). Si nous choisissons de boucher la voie d'eau depuis l'intérieur, il faudra affronter la pression de l'eau, mais cette difficulté peut être éliminée en recouvrant l'extérieur de la coque, depuis l´eau.

Finalement, nous viderons l'eau. Nous utiliserons les pompes à vidange électriques, et nous démarrerons le moteur pour recharger les batteries. La première pompe qui doit être utilisée est la manuelle, obligatoire sur tous les bateaux. Et, si possible ou nécessaire, nous utiliserons le moteur en guise de pompe à vidange, et dans ce cas, il faudra détacher le tuyau de prise d´eau de mer pour le refroidissement (en fermant son robinet de fond) et le plonger dans la sentine ou au fond du bateau. Ainsi, le moteur utilisera l'eau de l'intérieur pour se refroidir, et la rejettera à l'extérieur. Nous pouvons également déconnecter le tuyau du groupe d'eau sous pression (douce) et le plonger dans la sentine ; en ouvrant l'évier ou un tuyau extérieur, et l'eau sera évacuée. L'utilisation d'un seau n´est pas à négliger.

Il faut garder à l'esprit qu'avec une importante voie d'eau, le niveau monte, et nous devons l'empêcher d'atteindre le niveau des connexions et des éléments électriques, car cela nous empêcherait de communiquer et de demander de l'aide. Le protocole à suivre consiste à appeler par VHF les moyens de secours ou les bateaux à proximité, et demander de l'aide, dès que nous détectons une voie d'eau à bord, de taille importante ou inconnue. De cette façon, nous communiquerons le problème, sans demander d'aide ou alarmer avec excès, mais en indiquant notre position et l'intention de localiser la voie d'eau, au cas où la communication serait interrompue à cause d´un court-circuit. Nous notifierons la voie d'eau et informerons que nous rappellerons, dans les 10 à 15 minutes, pour communiquer la situation. Si nous ne rappelons pas, l'équipe de sauvetage ou le bateau le plus proche considèrera que le problème n'est pas résolu et que nous avons besoin d'aide. Agir avec prévoyance et calmement peut sauver la situation et le bateau.

12-02-2013

Le mouillage

Nous devons savoir comment réaliser le mouillage de manière sûre, pour le faire correctement.

Il faut savoir comment mouiller correctement et dans toutes les conditions.

Le mouillage doit avoir une ligne suffisante, qui augmente la taille de la chaîne ou le poids de l'ancre selon la taille de l'embarcation.

Si nous disposons d´un équipement de mouillage adéquat nous pourrons profiter d'un séjour agréable, où la mer nous le permettra.

Il est préférable d'arriver sur le lieu du mouillage en plein jour. Ainsi, nous pourrons observer l'endroit, le fond et si l´ancre fonctionne correctement. Et pour plus de sécurité, il conviendrait même d'enfiler un équipement de plongée et d'aller jetter un oeil à l'ancre.

Pour un mouillage adéquat nous devrons larguer entre 3 et 4 fois la profondeur qui est indiquée par la sonde. En cas de mauvais temps, de 4 à 6 fois.

Nous devrons aussi calculer le rayon de giration du bateau, dans le cas où le vent tournerait, afin de respecter les bateaux déjà ancrés et qui pourraient être dans notre cercle de rotation.

Une fois le mouillage réalisé, nous donnerons quelques à-coups avec le bateau en marche arrière, pour accrocher l´ancre au fond. De suite après, nous prendrons comme repères, deux points différents en terre ferme, de sorte que nous pourrons vérifier à tout moment si bateau chasse sur son ancre. Nous ne prendrons jamais d'autres bateaux comme repères, car ceux-ci peuvent également chasser sur leur ancre et nous induire en erreur dans nos repères.

La nuit, nous marquerons notre position avec le feu de mouillage. De cette façon, les autres bateaux pourront nous localiser dans l'obscurité.

Les systèmes modernes de sonde sont équipés d'une alarme de mouillage qui nous préviendra en cas de changement en excès ou défaut.

Si le bateau dérive, la première chose à faire, si l'environnement le permet, est de libérer plus de chaîne. En cas de doute, nous lèverions l'ancre et nous réaliserions de nouveau le mouillage.

Pour éviter de bloquer le mouillage, la meilleure chose à faire est de placer un orin d´ancre. De cette manière, nous pourrions la libérer des roches en tirant sur l´orin vers le haut.

Si l´ancre venait à être bloquée par un rocher, et que nous n’avons pas d'orin d'ancre, nous devrions relâcher de la chaîne et faire un tour autour du point d'ancrage, en tirant par petits à-coups pour débloquer l'ancre.

Un autre moyen de débloquer l'ancre des roches est de passer un cordage (de 2 à 3 fois la profondeur de mouillage), par la chaîne, en maintenant les deux extrémités et en le faisant descendre jusqu'au fond à l'aide d'un poids, Et, de suite après, tirer dans la direction opposée à la ligne de mouillage jusqu'à ce que l'ancre soit libérée, en nous aidant du bateau auxiliaire.

Si aucune de ces options ne fonctionne, il nous restera plus qu'à plonger, en tenant compte de la profondeur et, logiquement, de la forme physique de la personne volontaire. Si nous n'avons pas une bonne condition physique ou assez d´expérience, cela pourrait être dangereux.

Dans le cas où il serait impossible de récupérer l'ancrage, il n'y aura pas d'option que de l'abandonner. Ce ne serait pas une mauvaise idée que de marquer l'endroit avec une défense, attachée à la chaîne, pour revenir plus tard avec un plongeur et récupérer l'ancre. S'il existait le risque que quelqu'un s'empare du matériel de mouillage, nous pourrions marquer le point grâce à la position GPS .

12-02-2013

L'achat-vente de bateaux

La documentation qui doit être présentée (original ou photocopie), est fondamentale afin de conclure une transaction d´achat-vente d'un bateau. C'est le moment de remettre/recevoir le dépôt de paiement et l'acompte.

La documentation à examiner est la suivante :

Le Registre Maritime Espagnol avec la feuille d'enregistrement. C'est un document qui doit être obtenu auprès de la Capitainerie de la zone de navigation de l'embarcation. C'est l'équivalent de l'extrait de registre dans les transactions immobilières. Sur la feuille d'enregistrement nous pourrons vérifier qui est le propriétaire du bateau, les antécédents et s´il est gravé par une charge qui n'est pas acceptable.

Titre de navigation. Il comprend les données de la zone de navigation pour laquelle le permis est limité, le matériel nécessaire, la date d'expiration, etc.

Le permis de navigation, ancien ROL ou licence de navigation. Il nous permettra de vérifier son correct enregistrement dans les listes officielles des autorités maritimes de la région.

En plus de ces documents, le certificat ITB (Inspection des Embarcations de Plaisance) doit être en règle et figurer parmi les pièces jointes.

Enfin, pour formaliser l'achat-vente, il sera nécessaire de présenter un contrat, en quatre exemplaires : un pour l'acheteur, un pour le vendeur et deux pour la capitainerie maritime.

nouvelles

10-06-2016
El viaje! La salida de puerto

Antes de salir de puerto, el patrón debe dedicar unos minutos para instruir a la tripulación. Es imp...

Lire plus

Dernier tweets

Newsletter

En vous inscrivant à notre liste de diffusion, vous serez toujours au courant de nos dernières mises à jour et promotions

Contact info

Marina d'Empuriabrava,
Sector Cavall de Mar, 25-30 17487
Empuriabrava
Tel. (+34) 685121178
ROSES YACHTS S.L © 2017, Tous droits réservés | Politique de confidentialité |
Location voiliers. Jouissez d'un charter nautique de qualité au Costa-Brava · (+34) 685 121 178